07 juin 2006

Robert Stuart et Aubigny-sur-Nère.

Le maréchal d'Aubigny qui marqua Aubigny de son empreinte. Le 11 juillet 1512, un incendie ravagea la cité. Le feu, s'étant pris au four banal, consuma toutes les maisons, à l'exception d'une seule (actuellement située au n°10 de la rue du Pont-aux-Foulons). Robert Stuart offrit aux habitants les chênes prélevés dans ses forêts d'Ivoy qui sont encore perceptibles sur les façades des maisons à pans-de-bois qui jalonnent les rues d'Aubigny, surtout le long des rues du Prieuré, rue du Bourg-Coutant, des Dames et du charbon.... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2006

Robert Stuart, quatrième seigneur d'Aubigny (1508-1543).

Alan Stuart de Darnley, le frère aîné de Jean II Stuart d'Aubigny, eut deux garçons dont l'aîné, John Stewart (m. 1495), lord de Darnley, comte de Lennox[1] (1473), baron de Tolborton. John épousa en 1438 Margaret Montgomery dont il eut plusieurs enfants. Parmi eux, trois vinrent tenter leurs chances en France : Robert, Guillaume et Alexandre. Guillaume, lord de Grey, deviendra capitaine des Cent Lances, seigneur de Concressault par son mariage avec Anne de Menypeny, dame de Concressault, seigneur d'Oizon. Il mourra en 1512, sans... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2006

Béraud Stuart et Aubigny-sur-Nère.

Béraud Stuart fit construire la première résidence des seigneurs d'Aubigny, en dehors de la ville, dans la forêt d'Oizon, le château de La Verrerie (1498-1501). Le nom attribué à ce castel évoque une des activités de luxe que produisait Aubigny, la verrerie. Cette production persista jusqu'à l'Empire. Les verreries d'Aubigny furent installées dans la forêt d'Oizon car cette activité faisait une importante consommation de bois et surtout de bois de fougère qui servait à la combustion. Ces cendres mélangées à du sable et à de la potasse... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 22:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 juin 2006

Béraud Stuart, troisième seigneur d'Aubigny (1482-1508)

Jean II Stuart laissa à sa mort trois enfants[1]. Robert dit Béraud Stuart (ca. 1447-06.1508) qui hérita de la seigneurie d'Aubigny dont il rendit hommage en 1483 ; Guillaume, sire d'Auzon et capitaine des 100 lances écossaises (ca. 1500) ; et, une fille qui épousa un écossais, Codbert Carr, qui fit aussi carrière en France. Un des familiers de Louis XI, Béraud Stuart reçut du roi des commandements de confiance : capitaine du bois de Vincennes, puis une compagnie d'ordonnance et la capitainerie de la place de Melun... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juin 2006

Jean II Stuart, deuxième seigneur d'Aubigny (1429-1482).

A la mort de Jean Stuart (1429), ses trois fils, qu'il eut d'Elizabeth de Lennox (m. 1429), fille de Duncan, 8e comte de Lennox, partagèrent ses biens. L'aîné, Alan (m. 1439),  qui reçut le comté de Darnley et le second, Alexander, revint en Ecosse. Alan fut assassiné dix ans après et son frère, Alexander, resta dans l'histoire pour avoir retrouvé et tué le meurtrier de son frère. Le dernier des fils, Jean II Stuart (m. 1482), hérita les terres d'Aubigny et de Concressault. Il continua à servir fidèlement la... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2006

Armoiries d'Aubigny-sur-Nère

L'origine des armoiries de la ville d'Aubigny-sur-Nère est encore inconnue. Le fermail est une boucle munie de son ardillon qui servait jadis d'agrafe de manteau et demeure encore une boucle de ceinture. Le Musée du Louvres possède un fermoir (Don A-Ch. Sauvageot, 1856), en argent niellé et doré, datant de 1230-1310. L'écu "de gueule, à trois fermaux d'or, posés 2 en chef et 1 en pointe" figure sur les enluminures de certains documents datant du XVe siècle, comme, par exemple, sur le psautier... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2006

Jean Stuart de Darnley, premier seigneur d'Aubigny (1413-1429).

Jean Stuart (ca. 1365-1429), comte de Darnley, débarqua en 1421 avec un corps expéditionnaire de 6 000 écossais, venu au secours du Dauphin Charles. Fils de Sir Alexander Stewart de Derneley (1368-1406), comte de Darnley, et de sa première épouse, Marguerite, il fut un lointain parent des Stewart, rois d'Ecosse depuis 1370. Au soir du 21 mars 1421, l'armée franco écossaise, commandé par le comte de Buchan, franchit la Loire et vaincu l'armée anglaise à Baugé (Maine et Loire), l'une des rares victoires françaises. Le duc de Clarence,... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2006

L'Auld Alliance

En 1328, le décès du roi Charles IV ouvra une succession difficile. Lors des deux précédentes successions[1], en l'absence d'héritier mâle, la couronne revint au frère du roi, au nom de la loi salique. Trois candidats pouvaient prétendre à la régence (la reine Jeanne d'Evreux était enceinte). Philippe d'Evreux, fils de Louis d'Evreux, cousin germain des derniers rois, époux de Jeanne de France (unique fille du roi Louis X et écartée du trône) et frère cadet de la reine Jeanne, était le tuteur désigné de l'enfant royal. Cependant, son... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2006

Aubigny avant les Stuart.

A l'époque gallo-romaine, les terres d'Aubigny appartenaient à un certain Albinius qui aurait donné son nom à la localité devenue Albiniacum. Aubigny et ses dépendances furent offertes par les seigneurs d'Aubigny en 1080 au prieuré de Léré, qui dépendait du chapitre de Saint-Martin de Tours, depuis Charles II le Chauve (840-877). Les moines y édifièrent une chapelle, à l'emplacement de l'actuelle église. Pour se protéger d'éventuelles attaques, les chanoines de Tours et le prieur de Léré implorèrent la protection du roi de... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2006

J'ai découvert la ville d'Aubigny-sur-Nère, il y a quelque mois, lorsque mes amis, Maria et Etienne Kempf, décidèrent de s'y installer pour ouvrir leur maison d'hôtes. J'ai été de suite séduit par le charme de cette ville qui a su préserver son passé historique, sans tomber dans le côté reconstitution superficielle, voire "Disneyland", de certaines citées touristiques. Par déformation professionnelle (chercheur en Histoire de l'Art), je décidai d'effectuer quelques recherches sur cette ville et ses propriétaires pour... [Lire la suite]
Posté par philippe truong à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]